Jump menu

Main content |  back to top

Actualités et communiqués de presse

Le nouveau P-DG de Shell Gabon rencontre les acteurs cles de l’industrie du petrole et du gaz.

Dès son arrivée, M. Osa Igiehon, le nouveau P-DG de Shell Gabon a pu rencontrer dernièrement, certains des plus éminents représentants du gouvernement que sont le Premier Ministre M. Daniel Ona Ondo, Le Ministre du Pétrole et des Hydrocarbures, M. Etienne Dieudonné NGOUBOU, le Ministre du Développement Durable, de l’Economie, de la Promotion des Investissements et de la Prospective, M. Régis IMMONGAULT, ainsi que le Ministre du Travail et de l’Emploi M. Simon NTOUTOUME EMANE.
Poignée de main entre le premier ministre (à droite) et le P-DG de Shell Gabon (à Gauche)

Poignée de main entre le premier ministre (à droite) et le P-DG de Shell Gabon (à Gauche)

Au cours de ces visites, facilitées par M. Godson Njoku avant son départ pour ses nouvelles fonctions, M. Osa Igiehon a tenu à réaffirmer la volonté de Shell Gabon de maintenir des bonnes relations avec le Gouvernement et l’administration publique basées sur la coopération, la confiance et le respect.

M.Osa Igiehon, P-DG de Shell Gabon, durant son discours à l’hotel Nomad à libreville

M.Osa Igiehon, P-DG de Shell Gabon, durant son discours à l’hotel Nomad à libreville

Ainsi, en ligne avec les efforts consentis par son prédécesseur, M. Osa Igiehon a renouvelé  au gouvernement son engagement, notamment, dans la réalisation des projets de développement socioéconomique du Gabon.

En marge de ces visites, le P-DG de Shell Gabon a saisi l’occasion du cocktail d’au revoir en l’honneur de M. Godson Njoku, organisé à l’hôtel Nomad à Libreville le 27 janvier, pour exposer les priorités Shell Gabon pour les années à venir, en déclarant : « Nous devons maintenir une activité durable et rentable de Shell Gabon  dans la situation dans laquelle se trouve l’industrie du pétrole avec le coût bas du baril et renforcer  nos excellentes relations avec les partenaires clés de Shell Gabon, notamment le Gouvernement, les autorités locales, les communautés, associations, organisation non-gouvernement, fournisseurs, etc. Enfin nous devons continuer à travailler pour le développement des talents gabonais en termes de compétences et d’opportunités de carrières.»

Poignée de main entre M.Osa Igiehon, nouveau P-DG de Shell Gabon et M. Godson Njoku, l’ancien P-DG de Shell Gabon

Poignée de main entre M.Osa Igiehon, nouveau P-DG de Shell Gabon et M. Godson Njoku, l’ancien P-DG de Shell Gabon

Enfin, il n’a pas manqué de saluer les performances de son prédécesseur, qui après deux ans et demi passés à la tête de Shell Gabon, a été nommé Vice-Président Exécutif du groupe Shell en charge de l’excellence de la production, au siège social du groupe Shell, à la Haye au Pays-Bas.

Photo de famille au cocktail d'au revoir de M. Godson Njoku, P-DG sortant de Shell Gabon

Photo de famille au cocktail d'au revoir de M. Godson Njoku, P-DG sortant de Shell Gabon

Ce cocktail marqué par la présence de certains représentants du gouvernement tel que M. Désire Guedon, le Ministre du logement et de l’urbanisme, certains membres du conseil d’administration de Shell Gabon, notamment, Messieurs André Dieudonné Berre et Charles Tchen, ainsi que les principaux acteurs de l’industrie du pétrole et du gaz au Gabon, tels que Madame Jacqueline Bignoumba la présidente de L'Union Pétrolière Gabonaise (UPEGA), le Directeur Général de Total Gabon, M. Henri Max Ndong Nzue, pour ne citer que ceux-là, a été l’occasion pour M. Godson Njoku, de revenir sur certaines réalisations en matière de production, de sécurité, de préservation de l’environnement et de développement du personnel gabonais.

Godson Njoku P-DG sortant de Shell Gabon, lors de son discours d’adieu au Nomad à Libreville

Godson Njoku P-DG sortant de Shell Gabon, lors de son discours d’adieu au Nomad à Libreville

Durant son discours d’adieu, M. Godson Njoku a tenu, à rappeler les difficultés rencontrées actuellement dans l’industrie du pétrole et les conditions d’une sortie rapide de cette crise :

« Je suis conscient de la situation dans laquelle se trouve notre industrie et des moments difficiles que traversent nos entreprises. Il va falloir que Shell Gabon, l’Etat et tous les partenaires du secteur travaillent de concert, et effectuent  les restructurations et adaptations de nos entreprises à temps. Je suis confiant que le Gabon et notre industrie sortiront gagnants et mieux armés pour relever les défis à venir.

Mes différentes interactions avec l’Etat, l’industrie, les partenaires sociaux, et l’ensemble du personnel de Shell Gabon, m’encouragent à croire que nous pouvons réussir ce pari et permettre le développement d’une industrie pétrolière florissante au Gabon qui  contribue positivement au développement social et économique du pays. »

Page Outils